Sommaire

  • Principe du fer à souder
  • Descriptif du fer à souder
  • Les usages du fer à souder

Le fer à souder : la soudure des petits assemblages.

Fer à souder

La soudure au fer et la soudure à l'arc n'exposent pas les matériaux à souder à une flamme directe par opposition à la soudure à la flamme.

La soudure au fer sert à la brasure et au soudage de métaux à très bas point de fusion.

Principe du fer à souder

Le principe du fer à souder est le plus simple puisqu'il s'agit de chauffer une pointe (la panne) et de mettre cette panne en contact avec un métal pour provoquer sa fusion.

Le fer à souder permet d'atteindre jusqu'à 400 °C environ.

Descriptif du fer à souder

Le fer à souder est un ensemble monobloc incluant une résistance électrique noyée dans le manche du fer et transmettant sa chaleur à une panne interchangeable.

Le fer à souder est basique et ne comporte généralement pas de régulation de température comme sur la station soudage.

L'énergie du fer à souder

Le fer à souder est électrique alimenté sur secteur par un cordon souple. Aucun réglage de température n'est prévu en standard.

Branché il chauffe tant que la résistance est alimentée (de 370° à 420 °C) il faut le débrancher pour que sa température s'abaisse.

La panne du fer à souder

La panne du fer à souder est une sorte de pointe dont une extrémité est maintenue contre la résistance chauffante et dont l'autre extrémité est taillée selon le type de travail plus ou moins fin à effectuer.

Il existe de nombreuses formes de pannes en pointe, en biseau, plate, simple ou double... Les pannes en cuivre équipent les fers d'entrée de gamme alors que les fers de meilleure qualité ont des pannes en cuivre électrolytique massif recouvert de fer, nickel et chrome.

Les usages du fer à souder

Le fer à souder est principalement utilisé pour la soudure à l'étain (brasure en fait) de composants électroniques :

  • la soudure plomb,
  • la soudure étain,
  • la brasure avec comme métal d'apport du plomb, de l'étain additionné éventuellement d'argent.

Le métal d'apport est de l'étain additionné ou non de plomb ou d'argent qui est distribué sous forme de bobines de fil d'étain de différents diamètres selon le travail à réaliser.

Aussi dans la rubrique :

Types de poste à souder

Sommaire

Choisir un poste à souder à l’arc

Poste à souder TIG Poste à souder à l'arc Poste à souder inverter Poste à souder MIG-MAG

Choisir un poste à souder à la flamme

Lampe à souder Poste à souder au gaz Chalumeau oxygène acétylène

Choisir un poste à souder au fer

Fer à souder Station de soudage