Sommaire

Soudure du plastique : quel procédé et quelle méthode ?

Qu'il s'agisse de souder de l'aluminium, cuivre, acier, inox, zinc, or, fonte ou plastique, chaque métal nécessite un mode de soudure selon sa structure et selon l'épaisseur des pièces à souder.

Soudure du plastique
Soudure à froid Brasure Soudure à l'arc MIG-MAG et TIG Soudure à ultrason
Possible Possible Impossible Recommandée
Fond marron ouvrier soude fumée bleue étincelles

La soudure du plastique à froid

La soudure à froid s'apparente plus à un collage à l'aide colle armée de particules ou de fibres en suspension.

La brasure du plastique

La soudure peut se faire entre pièces PVC/PVC (polychlorure de vinyle), PMMA/PMMA (polyméthacrylate de méthyle) et PVC/PMMA à l'aide de baguettes d'apport en PVC rondes ou triangulaires, grises opaques ou transparentes.

La chauffe générale des zones à souder se fait au décapeur thermique réglé entre 320° et 350 °C selon l'épaisseur des pièces à assembler.

Pour souder, il suffit de chauffer alternativement et avec un mouvement continu la baguette et la pièce à assembler. Un léger bourrelet de PVC fondu devant la baguette est le signe d'une soudure correcte. Un jaunissement ou l'apparition de boursouflures sur la pièce sont dus à une surchauffe.

La soudure à ultrason

La soudure à ultrason est le procédé le plus abouti pour souder le plastique cependant il reste un procédé industriel.

Aussi dans la rubrique :

Critères de choix

Sommaire