Sommaire

  • La brasure or
  • La soudure de l'or

Soudure or : quel procédé et quelle méthode ?

Qu'il s'agisse de souder de l'aluminium, cuivre, acier, inox, zinc, or, fonte ou plastique, chaque métal nécessite un mode de soudure selon sa structure et selon l'épaisseur des pièces à souder.

Soudure or
Soudure à froid Brasure Soudure à l'arc MIG-MAG et TIG
Impossible Recommandée Déconseillée

La brasure or

Chalumeau, fil à souder, boucle d'oreille en or

La brasure de l'or peut s'apparenter à une soudure bien que la température de fusion soit très basse ce qui fait penser à un brasage.

Il est indispensable que les bords des pièces à souder soient jointifs et bien dressés. Avant de chauffer l'objet en or à la lampe à souder ou au chalumeau oxygène-acétylène, le dégraisser une fois à l'acétone, le décaper à l'acide nitrique puis recouvrir les deux bords avec un flux décapant adapté à l'or.

En concentrer la chauffe sur la pièce à assembler, la jonction se fait en quelques secondes sans métal d'apport et laisser refroidir à température ambiante.

La soudure de l'or

Procédés recommandés : soudure par résistance.

Aussi dans la rubrique :

Critères de choix

Sommaire