Sommaire

Le chalumeau est un équipement qui doit être manipulé avec précaution car il peut être dangereux pour un novice.

Il est constitué d'un pistolet, d'une buse (ou bec) de taille variable selon l'épaisseur à souder, et d'un ou plusieurs tuyaux de raccordement. La méthode de travail reste valable mais l'allumage et l'extinction du matériel diffèrent selon le type de chalumeau :

  • Chalumeau monogaz :
    • Le gaz de la combustion provient d'une bouteille de gaz liquide, butane ou propane.
    • Il dispose d'un seul tuyau de raccordement.
  • Chalumeau bigaz :
    • Le gaz de la combustion provient de deux bouteilles de gaz installées sur un chariot à roulettes. Chaque bouteille est équipée d’un manomètre pour mesurer la pression et d’un robinet assurant le réglage du débit sortant.
    • C'est le mélange des deux gaz des bouteilles, l’oxygène (O2) et le combustible, souvent l’acétylène (C2H2), qui est propulsé par la buse et permet de réaliser une soudure au chalumeau.

Voici la méthode pour souder au chalumeau.

1. Préparez votre espace de travail

En fonction du métal soudé, il existe différents types de baguette, et la pâte à souder doit correspondre au métal d'apport. Elle permettra d'éviter l'oxydation du métal et de faciliter l’étalement du métal d'apport. Pour réussir votre soudure, renseignez-vous si vous doutez du type de métal adapté.

Lire l'article Ooreka

La taille du bec, ou buse, dépend de l'épaisseur à souder :

Épaisseur 0,8 mm De 1 à 1,2 mm 1,5 mm 2 mm
Buse 70 100 150 200
  • Placez les pièces à souder sur un support non inflammable (pas d'établi en bois !) et maintenez-les avec des serre-joints ou un étau.
  • Éloignez tout objet pouvant s’enflammer facilement (produits d'entretien, tissu synthétique, bidon d'essence, etc.).
  • Dégagez une place suffisante autour des pièces à souder : il ne doit y avoir aucun obstacle qui pourrait vous gêner pendant la soudure, pour vous déplacer autour de la pièce ou accéder aux robinets du chalumeau.
  • Nettoyez l’endroit où vous souhaitez effectuer la soudure en le frottant avec du papier de verre à grains moyens.

Soyez attentifs à bien respectez toutes les règles de sécurité d'utilisation d'un chalumeau oxygène-acétylène et notamment l'équipement de sécurité.

Les infrarouges et ultra-violets dus à la flamme nécessitent en particulier des lunettes de protection adaptées. Bannissez la simple paire de lunettes de soleil !

Lire l'article Ooreka

2. Réglez la flamme du chalumeau

Dans le cas d'un chalumeau mono-gaz, ouvrez d'un demi-tour le robinet de la bouteille de gaz et sautez les deux premiers points.

  • Ouvrez d’un quart de tour le robinet de chaque bouteille en commençant par l'oxygène.
  • Réglez les pressions sur le manomètre : on recommande une pression de 1,2 à 1,5 bar pour l'oxygène et 0,4 à 0,5 bar pour l'acétylène.
  • Présentez un allume-gaz manuel ou électrique à environ 3 cm devant la buse pour créer la flamme.
  • Ajustez l’ouverture des robinets sur le pistolet pour que la flamme présente un « dard », un petit cône très blanc d'environ 1 cm au bout de la buse. Si ce dard s'éloigne de la buse, diminuez le débit de gaz combustible (l'acétylène).

3. Assemblez les pièces avec une baguette de soudure

Pour réaliser la soudure, approchez la buse des pièces métalliques à souder en mettant la buse à 45 ° et le dard à une distance maximale de 1 mm de la surface de la pièce :

  • Chauffez les deux pièces à souder jusqu’à ce que vous observiez un changement de couleur : les pièces vont rougir assez rapidement.
  • Enduisez la baguette de soudure avec un peu de pâte à souder.
  • Avancez la baguette vers la flamme.
  • Déposez un cordon de soudure sur les pièces pour les jointer (souder). Au besoin, réchauffez les pièces métalliques en avançant la flamme quelques secondes.
  • Éloignez la flamme et laissez refroidir.

Si les pièces sont suffisamment chaudes, la brasure liquide va se répandre sur les parties où la chaleur est la plus élevée. N'en mettez donc pas trop au risque d'en faire couler à côté.

4. Éteignez le chalumeau en toute sécurité

Quand vous avez fini de souder vos pièces :

  • Fermez en premier l'arrivée d'acétylène (souvent une molette rouge).
  • Fermez ensuite l'oxygène.

Cet ordre est fortement conseillé : ainsi, seul de l'oxygène risque de s'échapper pendant l'opération alors que l'acétylène est un gaz très réactif.

  • Ouvrez les robinets du pistolet afin de purger les tuyaux puis fermez-les.

En cas d'arrêt prolongé, fermez également les robinets des bouteilles.

5. Effectuez les finitions

Avant de les manipuler, attendez bien que les pièces aient refroidi : même si elles ne sont plus rouges, elles peuvent encore causer de graves brûlures.

Ensuite, nettoyez la soudure à la brosse métallique.

Matériel nécessaire pour souder au chalumeau

Imprimer
Chalumeau bigaz

Chalumeau bigaz

250 € ou 40 € par jour en location

Chalumeau monogaz

Chalumeau monogaz

80 €

Pâte à souder

Pâte à souder

15 €

Papier de verre

Papier de verre

Environ 5 € les 3 feuilles

Brosse métallique

Brosse métallique

À partir de 1 €

Serre-joint

Serre-joint

À partir de 5 €

Baguettes de soudure

Baguettes de soudure

10 € les 20

Allume-gaz

Allume-gaz

À partir de 2 €

Masque à souder

Masque à souder

À partir de 80 €

Lunettes de protection

Lunettes de protection

6 € environ

Gants de protection épais

Gants de protection épais

10 € environ

Combinaison de soudeur ignifugée

Combinaison de soudeur ignifugée

10 €

Chaussures de sécurité

Chaussures de sécurité

À partir de 20 €